Biographie Elizabeth II, reine Elizabeth d’Angleterre

reine Elizabeth II (crédits image : Image par WikiImages de Pixabay)
Écoutez cet article

La reine Elizabeth II est morte le 8 septembre 2022 à l’âge de 96 ans,  Charles III devient le nouveau roi, découvrez la biographie complète de la reine.

Elizabeth II : la reine du XXe siècle

Elizabeth II est la reine du Royaume-Uni depuis 1952. C’est le plus long règne de l’histoire du pays, et elle a été témoin de nombreux changements au cours de son règne. De la Seconde Guerre mondiale à l’ère numérique, elle a vu le Royaume-Uni traverser des moments difficiles et en sortir plus fort.

Elizabeth II est née le 21 avril 1926, quelques mois après le décès de son grand-père maternel, George V. Elle est la fille unique d’Albert, duc de York (plus tard George VI), et d’Elizabeth Bowes-Lyon. Sa famille était très proche de la famille royale, et elle a passé beaucoup de temps avec sa cousine, la princesse Margaret.

En 1939, à 13 ans, Elizabeth devint héritière du trône après que son père fut couronné roiGeorge VI. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclata peu de temps après, elle et sa famille furent forcés d’abandonner le palais royal pour un lieu plus sûr. Ils ont passé plusieurs années à se cacher des bombardements allemands dans divers châteaux et manoirs en Angleterre. Pendant cette période difficile, Elizabeth fit preuve d’un courage extraordinaire et continua à apprendre et à se préparer au jour où elle deviendrait reine.

Après la guerre, Elizabeth rencontra Philip Mountbatten, un prince grec qui avait fui son pays en raison de troubles politiques. Ils se marièrent en 1947 et eurent quatre enfants : Charles (l’actuel prince héritier), Anne, Andrew et Edward. En 1952, Elizabeth devint reine après que son père mourut subitement d’un cancer du poumon. Elle avait alors 26 ans.

Au cours des décennies suivantes, Elizabeth a joué un rôle important dans le maintien de la stabilité politique au Royaume-Uni et dans le Commonwealth realms(les anciennes colonies britanniques). Elle a représenté le Royaume-Uni lors de nombreuses visites officielles à l’étranger – une tâche qui lui demandait beaucoup de patience et de diplomatie. En 2001, elle fit une visite historique en Irlande du Nord – les premiers pas d’un monarque britannique sur ce territoire depuis plusieurs siècles. Cette visite signifiait beaucoup pour les habitants d’Irlande du Nord car elle montrait que la reine était prête à pardonner les erreurs du passé et à aller de l’avant ensemble vers un avenir meilleur.

Elle est respectée par les habitants du Royaume-Uni pour son long règne (plus de 68 ans), sa constance, son sens des responsabilités et sa compassion. Sous sa direction, le Royaume-Uni est restée une nation forte et stable malgré les nombreux défis auxquels il a été confronté au cours des années. Elizabeth II est certainement l’une des figures les plus importantes du XXI siècle.

La jeunesse d’Elizabeth II

Elizabeth II est née le 21 avril 1926. Elle est la fille du prince Albert, duc de York, et de sa femme, Elizabeth Bowes-Lyon. Sa mère était la neuvième enfant de Claude Bowes-Lyon, 14e comte de Strathmore et Kinghorne. Son père était le second fils du roi George V et de la reine Mary. Elizabeth a un frère aîné, Edward VIII, qui abdique en faveur de son frère cadet, George VI, après moins d’un an sur le trône. En raison de l’abdication d’Edward et du fait que George VI monte sur le trône comme souverain désigné par les pairs du royaume-uni, Elizabeth devient héritière présomptive à l’âge d’onze ans.

Au cours des années 1930 et au début des années 1940, Elizabeth grandit rapidement et apprend les responsabilités qui lui incomberont un jour en tant que monarque. Elle commence ses études secondaires au collège pour jeunes filles Pembroke à Cambridge en 1941. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate peu de temps après son arrivée au collège, elle quitte Cambridge pour suivre un programme d’études spécialement conçu pour elle par des professeurs particuliers. En 1943, à l’âge de 17 ans, elle effectue son premier voyage officiel en tant que princesse héritière lorsqu’elle se rend en Afrique du Sud pour représenter son père durant une visite d’Etat officielle.

En 1945, Elizabeth obtient son diplôme du collège Pembroke puis entame une formation militaire intense afin de préparer son futur rôle en tant que commandante en chef des armées britanniques. Elle est promue au rang de capitaine en 1949 et atteint le grade supérieur de colonel en 1953. La même année, elle cesse activement ses fonctions militaires car elle doit se concentrer sur ses obligations royales grandissantes à mesure qu’elle approche de la trentaine. Cependant, elle conservera toujours ce titre honorifique et continuera à superviser plusieurs régiments militaires jusqu’à ce jour.

Le 26 novembre 1947 – un an après la mort subite et inattendue de George VI – 20 ans Elizabeth épouse Philip Mountbatten (devenu prince Philip après qu’il eut renoncé à tous ses titres germaniques), un cousin germain éloigné dont la famille avait fui la Grèce voilà plusieurs générations. Le couple aura 4 enfants : Charles, Anne, Andrew et Edward. Au cours des prochaines années, ils effectueront plusieurs voyages officiels ensemble, une longue tournée au Commonwealth britannique en Australie et Nouvelle-Zélande en 1953-54. Cette tournée sera marquée par le discours prononcé par Elizabeth II à Canberra, où elle déclare :  » Je suis fière d’être ici aujourd’hui comme votre reine régente. J’espère que vous me permettrez toujours d’être votre reine.  »

L’accession au trône d’Elizabeth II

Elizabeth II est montée sur le trône à un moment difficile de l’histoire britannique. Le royaume était en proie à des troubles intérieurs et extérieurs, et la reine a dû faire face à plusieurs défis au cours de son règne.

Au cours de sa première année sur le trône, Elizabeth II a dû affronter la crise du canal de Suez, une guerre civile en Égypte qui a entraîné l’intervention militaire britannique. La crise a été l’une des premières épreuves de la jeune reine et a montré au monde qu’elle était capable de gérer les crises internationales.

La reine Elizabeth II a dû faire face à un conflit intérieur au Royaume-Uni : le conflit nord-irlandais. Le conflit opposait les protestants unionistes, favorables au maintien du Royaume-Uni, aux catholiques nationalistes irlandais, favorables à l’indépendance de l’Irlande. La violence et les attentats se sont multipliés au cours des années 1970 et 1980, mettant la reine et son gouvernement à rude épreuve.

Malgré tous ces défis, la reine Elizabeth II est restée stoïque et a su gérer les crises avec tact et intelligence. Son règne est considéré comme une période stable pour le Royaume-Uni, et elle est aimée et respectée par ses sujets.

Le règne d’Elizabeth II

Elizabeth II est la reine du Royaume-Uni et de 15 autres pays du Commonwealth depuis sa couronnation, en 1953.

Sa Majesté est la doyenne des monarques actuels, avec un règne de plus de 68 ans. En 2017, elle a dépassé le record de Victoria en termes de longévité sur le trône britannique.

Au cours de son long règne, la reine Elizabeth II a assisté à l’indépendance de plusieurs anciennes colonies britanniques, dont l’Inde, le Pakistan et le Kenya. Elle a vu son propre pays traverser une période de profonds changements sociaux et politiques, en ce qui concerne les relations avec l’Europe.

Bien que son rôle soit essentiellement symbolique, la reine jouit d’une popularité durable auprès du peuple britannique et continue d’être un pilier important de la vie nationale.

La famille d’Elizabeth II

Elizabeth II est la fille du roi George VI et de la reine Elizabeth. Elle a un frère, le prince Edward. Sa mère est morte en 1952 et son père en 1936. En 1940, elle épousa le prince Philip, duc d’Edimbourg. Ils ont quatre enfants : Charles, Anne, Andrew et Edward.

Le prince Charles est l’héritier du trône. Il est né en 1948 et a épousé la princesse Diana en 1981. Ils ont eu deux enfants : William (né en 1982) et Harry (né en 1984). Diana est morte dans un accident de voiture en 1997. Charles s’est remarié avec Camilla Parker Bowles en 2005.

La princesse Anne est née en 1950. Elle a épousé Mark Phillips en 1973 et ils ont eu deux enfants : Peter (né 1977) et Zara (née 1981). Ils ont divorcé en 1992 et Anne s’est remariée avec Timothy Laurence cette même année.

Le prince Andrew est né en 1960. Il a épousé Sarah Ferguson (Fergie)en 1986 et ils ont eu deux filles : Eugenie (née 1990) et Beatrice (née 1988). Ils ont divorcé amicablement en 1996 mais Sarah demeure une membre importante de la famille royale britannique grâce à sa relation close avec les parents d’Andrew, Elizabeth II et Philip, Duke of Edinburgh.

Enfin, le prince Edward est né en 1964. Il était marié à Sophie Rhys-Jones depuis 1999 jusqu’à ce que Sophie décède récemment des suites d’un cancer. Le couple avait deux jeunes garçons ensemble : Louise Windsor(2003) et James Viscount Severn(2007).

Les voyages d’Elizabeth II

Elizabeth II a entrepris de nombreux voyages à travers le monde au cours de sa longue vie. En tant que monarque du Commonwealth, elle a visité de nombreux pays membres et a effectué des tournées d’Etat en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Sa première tournée d’Etat en Australie en 1954 a été particulièrement mémorable et elle est retournée Down Under à plusieurs reprises au cours des décennies suivantes.

En 1967, la reine Elizabeth II et le prince Philip ont entrepris une tournée officielle des États-Unis, qui s’est avérée être l’un de ses voyages les plus populaires. La reine a rencontré de nombreuses célébrités américaines, dont le président Lyndon B. Johnson, et a participé à plusieurs événements publics importants. En 1976, elle a fait une tournée officielle en Afrique du Sud, qui a été très critiquée compte tenu de la politique d’apartheid du pays. La reine Elizabeth II n’a pas laissé ces critiques l’empêcher de poursuivre sa mission et elle est retournée en Afrique du Sud à plusieurs reprises au cours des années suivantes pour montrer son soutien aux efforts de réconciliation nationale.

La reine Elizabeth II a effectué sa première visite officielle en Chine en 1986 et elle est retournée dans ce pays à plusieurs reprises depuis. Sa visite en Inde en 1997 était particulièrement mémorable et elle y est retournée pour célébrer le 50e anniversaire de l’indépendance du pays en 1997. Lors de son jubilé d’or en 2002, la reine Elizabeth II a effectué une tournée officielle au Canada, qui était particulièrement importante compte tenu des relations étroites entre les deux pays. Elle est retournée au Canada à maintes occasions depuis lors, pour célébrer le 150e anniversaire du pays en 2017.

La santé d’Elizabeth II

La santé de la reine Elizabeth II a été un sujet de spéculation médiatique pendant des décennies. En 2013, elle a subi une opération à cœur ouvert et, en 2017, elle a été admise à l’hôpital pour une infection urinaire. Cependant, elle a continué à mener une vie active et à accomplir ses devoirs officiels malgré son grand âge.

En 2020, la pandémie de Covid-19 a contraint la reine Elizabeth II et son mari le prince Philip à se retirer dans leur château de Windsor. Ils ont passé plusieurs mois en quarantaine avant de reprendre progressivement leurs activités officielles. La reine a fait preuve d’une grande résilience dans cette période difficile et continue de représenter le Royaume-Uni avec dignité et stoïcisme.

La mort d’Elizabeth II

Elizabeth II est morte le 8 septembre 2022 à l’âge de 96 ans. Charles III est le nouveau roi.

Elizabeth II était la reine du Royaume-Uni et de 15 autres pays du Commonwealth depuis sa couronnation en 1952. Elle était la doyenne des monarques régnants, ayant occupé ce poste depuis le décès de Louis XVI d’Espagne en 1724. La reine a eu un règne long et marquant, guidant son pays à travers une période de grand changement et de turbulentes relations internationales.

Sa Majesté a été hospitalisée plusieurs fois au cours des dernières années et son état de santé s’est progressivement dégradé. Le 8 septembre 2022, elle est morte paisiblement dans son sommeil, entourée de sa famille.

Le prince Charles, son fils aîné, a immédiatement accédé au trône sous le nom de Charles III. Il sera accompagné par sa femme Camilla Parker Bowles, qui devient la nouvelle reine consort. Les funérailles d’État ont lieu 10 jours après la mort de la reine et seront suivis par des millions de personnes à travers le monde.

5/5 - (4 votes)

Articles sur le même sujet

Paul S

J'ai toujours été passionné par le web, j'ai découvert internet en 1996 alors que Google n'existait pas encore. Je suis très curieux et j'adore découvrir de nouvelles choses. Je partage mes trouvailles, conseils selon l'humeur du moment.