La fraude des centres dentaires à la Sécurité Sociale : le sujet Cash Investigation du jeudi 8 novembre 2022

centre dentaire
Écoutez cet article

Le magazine d’investigation « Cash investigation » présenté par Élise Lucet et son équipe explore ce soir les cas de fraude à la Sécurité sociale.

Selon les chiffres de l’Assurance Maladie, en 2021, 72% du montant des fraudes détectées étaient le fait de professionnels de santé, notamment des centres dentaires. Les journalistes ont découvert que certaines de ces enseignes étaient devenues de véritables machines à cash, facturant des actes inutiles ou fictifs.

Les témoignages de dentistes repentis révèlent les pratiques illégales qui ont cours dans ces centres, et les témoignages de patients racontent comment ils ont été mutilés par ces pratiques frauduleuses.

La diffusion de l’émission « Cash investigation » ce soir à 21h10 sur France 2

« Cash investigation » est un magazine d’investigation présenté par Élise Lucet et son équipe. L’émission explore chaque semaine un sujet d’actualité, en mettant en lumière les dessous et les conséquences des pratiques frauduleuses ou illégales.

Ce soir, l’émission se penche sur la fraude à la Sécurité sociale, en mettant en lumière les cas de professionnels de santé qui ont détourné des fonds publics en facturant des actes inutiles ou fictifs. Les témoignages de dentistes repentis et de patients victimes de fraude seront au cœur de l’émission, pour dénoncer ces pratiques et en présenter les conséquences.

La diffusion de l’émission « Cash investigation » est prévue ce soir à 21h10 sur France 2. Les téléspectateurs pourront suivre cette enquête en direct et découvrir les dessous de la fraude à la Sécurité sociale.

Fraude à la Sécurité sociale : les professionnels de santé en première ligne

Selon les chiffres de l’Assurance Maladie, en 2021, les professionnels de santé étaient en première ligne de la fraude à la Sécurité sociale, représentant 72% du montant total des fraudes détectées.

Les centres dentaires ont été particulièrement visés par les enquêtes, en raison de leur multiplication et de leurs pratiques suspectes.

Les enquêteurs ont découvert que certains centres dentaires étaient devenus des machines à cash, facturant des actes inutiles ou fictifs aux patients.

Ces pratiques illégales ont non seulement détourné des fonds publics, mais ont également causé des souffrances inutiles aux patients, qui ont été mutilés ou ont subi des traitements non nécessaires.

Les centres dentaires, machines à cash

Les centres dentaires ont été mis en cause dans de nombreux cas de fraude à la Sécurité sociale, en raison de leur multiplication et de leurs pratiques suspectes.

Les enquêteurs ont découvert que certains d’entre eux étaient devenus des machines à cash, facturant des actes inutiles ou fictifs aux patients.

Ces pratiques ont non seulement détourné des fonds publics, mais ont également causé des souffrances inutiles aux patients, qui ont été mutilés ou ont subi des traitements non nécessaires.

Les enquêteurs ont également mis en lumière les liens étroits entre ces centres dentaires et les assurances maladies, qui ont profité de ces pratiques frauduleuses pour gonfler leurs profits.

Témoignages de dentistes repentis et de patients victimes de fraude

L’émission « Cash investigation » a recueilli des témoignages de dentistes repentis, qui ont dénoncé les pratiques illégales mises en place dans certains centres dentaires. Ces professionnels de santé ont expliqué comment ils ont été encouragés à facturer des actes inutiles ou fictifs aux patients, afin de maximiser les profits de l’enseigne.

Les patients ont également été invités à témoigner de leur expérience dans ces centres dentaires frauduleux.

Certains d’entre eux ont raconté comment ils ont été mutilés ou ont subi des traitements non nécessaires, causant des souffrances inutiles et des dommages irréversibles à leur santé. Ces témoignages mettent en lumière les conséquences dramatiques de la fraude à la Sécurité sociale.

5/5 - (7 votes)

Paul S

J'ai toujours été passionné par le web, j'ai découvert internet en 1996 alors que Google n'existait pas encore. Je suis très curieux et j'adore découvrir de nouvelles choses. Je partage mes trouvailles, conseils selon l'humeur du moment.