Qu’est-ce que le déterminisme ?

Déterminisme

Comprendre le déterminisme

Le déterminisme est la philosophie selon laquelle tous les événements, y compris les actions humaines, sont entièrement déterminés par des causes antérieures. Selon le déterminisme, il n’y a pas de hasard ou de libre arbitre ; tout ce qui arrive est nécessaire. Le déterminisme peut être subdivisé en différents types, dont le plus courant est le causalité physique. La plupart des philosophes ont rejeté le déterminisme au profit d’une conception du libre arbitre et du hasard.

Le déterminisme

Le déterminisme est la doctrine selon laquelle tous les événements sont déterminés par des causes antérieures. Selon le déterminisme, il n’y a pas de liberté de choix ; tout ce qui arrive est nécessairement arrivé, et tout ce qui pourrait arriver arrivera nécessairement.

Le déterminisme peut être divisé en trois types : le déterminisme physique, le déterminisme logique et le déterminisme scientifique. Le déterminisme physique est la doctrine selon laquelle tous les événements sont entièrement causés par des forces physiques ; le déterminisme logique est la doctrine selon laquelle tous les événements sont entièrement causés par des principes logiques ; et le déterminisme scientifique est la doctrine selon laquelle tous les événements sont entièrement causés par des lois scientifiques.

Le déterminisme a été critiqué pour plusieurs raisons. Premièrement, il semble exclure l’existence de la liberté de choix, ce qui peut sembler contraire à l’intuition commune. Deuxièmement, il y a des cas où il semble impossible d’appliquer le principe du déterminisme, comme dans le cas de l’expérience de pensée classique de Schrodinger (où un chat est à la fois mort et vivant). Troisièmement, il y a des preuves empiriques que certains événements ne semblent pas être entièrement causés par des causes antérieures (comme les résultats aléatoires dans les expériences quantiques).

Les hommes se croient libres parce qu’ils sont conscients de leurs désirs, mais ignorants des causes qui les déterminent. Baruch Spinoza

La causalité physique

Le déterminisme est la doctrine selon laquelle tous les événements sont déterminés par des causes antérieures. Selon le déterminisme, il n’y a pas de liberté de choix ; tout ce qui arrive est nécessaire. La doctrine du déterminisme a été soutenue par de nombreux philosophes et scientifiques, y compris Spinoza, Laplace, Newton, Einstein et Hawking.

La causalité physique est l’une des formes de déterminisme ; elle stipule que tous les événements ont une cause physique. Cela signifie que tout ce qui se passe dans l’univers obéit aux lois de la physique. Les lois de la physique sont prévisibles et n’ont pas d’exceptions ; elles sont universelles et immuables. Si nous connaissons les causes physiques d’un événement, alors nous pouvons prédire avec certitude ce qui va se passer.

Certaines personnes croient que le déterminisme prive les individus de leur liberté ; cependant, cela ne semble pas être le cas. La liberté ne peut être comprise comme étant l’absence de contraintes ; au contraire, elle implique des contraintes. Par exemple, si je suis libre de choisir un dessert, cela signifie que je suis contraint par le fait que je doive choisir un dessert. De même, si je suis libre d’agir selon ma volonté, cela signifie que je suis contraint par mes propres désirs et intentions. En réalité, il semble que plus nous sommes contraints par des causes physiques (comme les lois de la physique), moins nous avons besoin d’être libres.

Le déterminisme peut être difficile à accepter car il remet en question notre notion intuitive de liberté ; cependant, il est important de garder à l’esprit que notre intuition est incorrecte. De plus, le fait d’accepter le déterminisme ne signifie pas que nous devons abandonner notre notion de liberté ; au contraire, cela peut nous aider à mieux comprendre ce qu’est la liberté et comment elle fonctionne réellement.

Le rejet du déterminisme

Le rejet du déterminisme repose sur deux arguments principaux. Le premier est qu’il y a une différence fondamentale entre les causes nécessaires et les causes suffisantes. Les causes nécessaires déterminent uniquement ce qui doit être, alors que les causes suffisantes déterminent ce qui est en fait. Or, il semble que les causes nécessaires soient beaucoup plus fréquentes que les causes suffisantes. Par exemple, la gravité est une cause nécessaire de tous les mouvements, mais elle n’est pas une cause suffisante car elle ne détermine pas le mouvement en soi. Il y a donc des mouvements qui auraient pu ne pas avoir lieu si d’autres facteurs (comme l’inertie) n’avaient pas été présents. De même, on peut considérer que la température est une cause nécessaire de toutes les réactions chimiques, mais elle n’est pas toujours une cause suffisante car certaines réactions ne se produiront pas si d’autres facteurs (comme la concentration des substances en présence) ne sont pas favorables.

L’argument second repose sur le fait qu’il existe un certain type d’action humaine qu’on appelle « action libre ». Une action est dite libre lorsque le sujet agissant est conscient de ses options et qu’il choisit celle qu’il juge la meilleure sans être contraint par quoi que ce soit. Si l’on admet que toutes nos actions sont déterminées par nos passions ou par des causes extérieures à notre volonté, alors il semble que notre liberté soit illusoire. Cependant, si l’on admet que certaines de nos actions sont libres, alors il semble que le déterminisme soit faux car il y a au moins un type d’action pour lequel les causes ne sont pas suffisantes.

En conclusion, le rejet du déterminisme repose sur deux arguments principaux : la différence fondamentale entre les causes nécessaires et suffisantes, et l’existence d’une action humaine libre.

Le déterminisme est un principe philosophique selon lequel tout événement est déterminé par des causes antérieures.

5/5 - (2 votes)

Joris

Passionné par le web en général et par les voyages en particulier.

Articles recommandés