Tous Mécènes : aidez le Louvre à acquérir la table de Teschen

« Ce n’est pas un mobilier, ce n’est pas une table, c’est un bijou sur pieds » Michèle Bimbenet-Privat, conservatrice dans le département des Objets d’arts du Louvre.

Ce n’est pas souvent que le musée du Louvre sollicite le public afin de participer financièrement à un projet. Quand il le fait, c’est certainement qu’il y a un enjeu important. On se souvient tous de l’opération lancée par tousmecenes.fr pour réunir un milion d’euros permettant de restaurer la Victoire de Samothrace ; d’ailleurs superbement restaurée. Pour cette année 2014, il ne s’agit pas d’une restauration mais de l’acquisition d’une œuvre, et quelle œuvre ! 

À la mort du roi Maximilien-Joseph de Bavière, le pays est en crise. La question de la succession ne se résout pas jusqu’à déclencher un conflit en 1778. La Prusse et l’Autriche se disputent le duché de Bavière (du Saint-Empire romain germanique), appartenant donc à la Prusse, l’Autriche voulant se l’accaparer. La guerre de Succession de Bavière ne dure pas longtemps mais menace de perturber fortement l’Europe. Grâce à l’ambassadeur de France à Vienne, le baron de Breteuil, comme un représentant de Louis XVI, le conflit se calme. Il fait signer un traité, le traité de Teschen le 13 mai 1779 qui met fin à la guerre de Succession de Bavière. Pour remercier la France d’avoir amené la paix, Frédéric-Auguste III (électeur de Saxe) demande à son orfèvre, Johann Christian Neuber (plus connu pour ses talents de joaillerie sur des tabatières nettement plus petites) de créer une table, la table de Teschen. Arrivée à Versailles puis au château de Breteuil, résidence de l’ambassadeur, à Choisel (78), elle fait encore partie de la collection de la famille.

Johann Christian Neuber, La table Teschen, 1779. © Philippe Fuzeau/Musée du Louvre.
Johann Christian Neuber, La table Teschen, 1779. © Philippe Fuzeau/Musée du Louvre.

Pourquoi autant d’enthousiasme sur une table ? Sans doute car c’est un exemplaire unique au monde. Non seulement par sa forme, elle possède deux tiroirs et a été créée dans un goût néoclassique à une période où la Bavière était encore baignée par le style rococo. Mais aussi, il ne s’agit pas d’une pietra dura habituelle, si l’on peut parler de pietra dura, car à la place du marbre, Neuber, en orfèvre, y a placé pas moins de 128 pierres précieuses et bois pétrifiés ! Nous avons la chance d’avoir le livret recensant toutes les pierres numérotées qui se range dans le tiroir de la table. Tout ce faste ne s’arrête pas là, car il est aussi question de médaillons en porcelaine ainsi que de bronze doré et de perles.

Ainsi, le Louvre doit acquérir la table. D’une part, car elle est un « monument commémoratif » mais aussi et surtout car c’est un trésor national qui a sa place dans les nouvelles salles des Objets d’arts du Louvre. Aussi, et quand les bourses le permettent, les petites donations sont certainement les plus importantes. Son prix ? 12 500 000 €, c’est dire quel trésor… L’action de Tous Mécènes ! espère cependant acquérir un million d’euros. Pour faire un don, du montant que vous souhaitez, c’est ici.

N’oublions pas le plus important : la table de Teschen est au Louvre avant acquisition ! Elle se trouve dans la salle Piranèse des Objets d’arts du XVIIIe siècle de l’aile Sully au premier étage, et ce jusqu’au 10 décembre. Elle repartira ensuite, et reviendra après acquisition ; l’opération de mécénat lancée par le Louvre se terminant au 31 janvier 2015.

D’ailleurs, n’hésitez pas à parler de l’opération et à la partager : #TousMecenes et #TableTeschen.

damien
Damien

tweet@

One thought on “Tous Mécènes : aidez le Louvre à acquérir la table de Teschen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s