Le théâtre d’ombres du cabaret du Chat noir au musée d’Orsay

En s’éloignant de la galerie des Impressionnistes et des salles consacrées à van Gogh, il est très facile de circuler au musée d’Orsay et de pouvoir admirer les nombreux chefs-d’œuvre qu’abrite le musée. Derrière l’horloge qui surplombe le hall principal, se trouvent des verrières qui, en plus de lier les deux parties du musée, abritent quelques petites expositions désertées par les visiteurs : découverte aujourd’hui du théâtre d’ombres du Chat noir.

Le cabaret du Chat noir est connu du monde entier par l’affiche réalisée par Toulouse-Lautrec, qui inonde aujourd’hui les boutiques de souvenirs cherchant toujours à aller plus loin dans le kitsch. Les objets de l’une de ses attractions principales sont aujourd’hui exposés dans l’une des verrières, cachée derrière l’horloge du hall principal et surprise, il n’y a pas un chat. Le cabaret du Chat noir, ouvert en 1881 au 85, boulevard Rochechouard puis déménagé au 12, rue de Laval en 1885, est devenu très rapidement le lieu mondain par excellence et très prisé par le monde de la nuit parisienne. Debussy y a fait ses gammes, on y croise entre autres Paul Signac, Camille Pissarro, Vincent van Gogh, Adolphe Léon Willette, Paul Seurat…

Le théâtre d’ombres est la grande attraction qui se tenait au deuxième étage du cabaret. Henri Rivière est à l’origine de ce spectacle où derrière un écran tendu d’une toile blanche, des silhouettes découpées éclairées par une lampe défilaient accompagnées par le récitant jouant le plus souvent avec l’actualité et improvisant au fil de la représentation. Rodolphe Salis est le meilleur exemple des récitants du théâtre d’ombres, notons que ce dernier était accompagné d’un pianiste qui fournissait un accompagnement musical aux pièces.

De nombreux artistes collaborèrent à la réalisation des figures, des décors et nombreuses silhouettes qui prenaient place dans ce petit théâtre des ombres. Des journalistes et des écrivains participaient à l’élaboration de ces pièces tandis que des dessinateurs, venus le plus souvent du monde de la presse, œuvraient à la réalisation de ces silhouettes. Ces pièces, immobiles aujourd’hui et présentées dans un silence le plus total derrière une vitrine, affichent une forte expressivité et des gestuelles souvent comiques, sans être dénuées d’une grande stylisation. On trouve ainsi des silhouettes-charges dessinées par Jules Depaquit et Henri Rivière pour Le Rêve de Zola, illustrant le goût de ce petit théâtre pour des scènes légères imprégnées de l’esprit du cabaret parisien. Présentes également, des pièces beaucoup plus épiques, tirées de l’Epopée, du dessinateur Caran d’Arche qui créa en 1886 cette pièce militaire qui connut un succès immense.

Loin des toiles académiques et des œuvres impressionnistes prisées par les nombreux visiteurs du musée d’Orsay, ce petit théâtre d’ombres situé derrière l’horloge nous présente ces petites pièces qui n’ont certes pas le prestige des œuvres du Salon, mais qui méritent vraiment plus qu’un simple coup d’œil quand on traverse ces verrières du musée. Ces petites figures stylisées incarnent cet esprit léger et grivois du cabaret parisien qui fut le temple de la nuit parisienne à la fin du XIXe siècle, thème très prisé par les peintres de l’époque dont on retrouve les toiles loin de là, exposées dans les autres salles du musée d’Orsay.


Nicolas

tweet@

2 thoughts on “Le théâtre d’ombres du cabaret du Chat noir au musée d’Orsay

  1. J’ai appris avec plaisir l’existence de cette exposition via la page FB de Point Culture!
    En grande admiratrice du graveur Rivière, je conserve une belle documentation sur le théâtre du Chat noir (et sur l’acquisition des ombres par le musée d’Orsay). J’avais manqué le coche l’an dernier pour en parler sur mon blog au moment de l’exposition au Musée de Montmartre, je ne le raterai pas ce coup ci! Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s