Ainsi soient-ils

nicolasAu cours du mois d’octobre, Le Figaro annonçait la triste idée émise après une réunion entre ministère de la Culture et de la Communication, le Centre des Monuments Nationaux et les hauts fonctionnaires en charge du patrimoine, de rendre l’accès à Notre-Dame de Paris et d’autres cathédrales de France payant, tout en garantissant néanmoins la gratuité du culte. Un accès payant dans le but bien évidemment de permettre l’entretien de ces merveilles architecturales âgées de quelques siècles et très prisées des touristes. Rappelons que Notre-Dame de Paris est aujourd’hui le monument gratuit le plus visité de la capitale, et que l’idée de faire payer l’entrée à chaque visiteur, ce qui est déjà le cas pour beaucoup de cathédrales européennes, est une idée plus que tentante pour renflouer les caisses de l’État, mais largement rejetée par l’Église qui évoque à juste titre que cela serait contraire à la loi de la séparation de l’Église et de l’État.

Cette idée de rendre l’accès à nos plus belles architectures gothiques est tout simplement écœurante, ne serait-ce que par la distinction fidèle/touriste qui eux, devront s’acquitter d’un droit d’entrée si cette idée vient à voir le jour. Il peut y avoir en chaque touriste un fidèle, et tous ne parcourent pas Notre-Dame appareil photo à la main et chewing-gum à la bouche comme l’État semble le croire. Les églises sont de formidables musées gratuits qui recèlent de merveilles, et il ne se passe pas une semaine sans que l’envie me vienne de pousser la porte d’une d’entre elles au fil d’une promenade, pour y contempler l’architecture, fresques, toiles et merveilleuses sculptures qui s’y trouvent. Notre-Dame est un monument qui fait partie du paysage parisien qui semble dominer la capitale entre les deux bras de la Seine, et défie les siècles du haut de ses 850 ans. Quand l’attente n’est pas trop longue, une petite visite improvisée est toujours des plus agréables qui offre une vraie histoire de l’architecture gothique et éblouit à chaque fois par ses deux monumentales rosaces, notamment par temps ensoleillé. Voir ce paysage parisien qui m’entoure devenir petit à petit payant est une idée qui m’inquiète au plus au point et il serait véritablement déplorable de ne plus pouvoir admirer Paris sans que l’idée que l’on ait à mettre la main à la poche pour pénétrer au sein de tel ou tel monument survienne à chaque instant. Notre-Dame sera un monument payant parmi d’autres et deviendra la caricature d’elle-même comme c’est le cas de nombreux lieux et monuments de Paris, complètement dénaturés par cette volonté constante de développer le tourisme de masse. Que restera-t-il aux Parisiens si même leur plus beau monument, qui fut toujours gratuit et ouvert à tous, vient à devenir payant ?

2 réponses sur « Ainsi soient-ils »

  1. Bonjour Nicolas,

    Merci pour votre article, je n’étais pas au courant que Notre Dame de Paris et d’autres cathédrales de France risquaient d’être payantes, je suis d’accord avec vous cela serait une hérésie et dissuaderaient bon nombre de visiteurs qui entrent dans Notre Dame en passant, le matin tôt par exemple, uniquement pour la beauté et le prestige du lieu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s