Le street-art et la Rive gauche au programme de la Nuit Blanche 2014

La rentrée culturelle bien entamée, le programme de la plus longue veillée culturelle parisienne vient d’être dévoilé. Et les organisateurs de cet événement urbain majeur de l’art contemporain ont pris le parti de mettre le street art à l’honneur pour cette nuit du 4 au 5 octobre 2014. De quoi ravir les amateurs d’art et de culture urbaine qui va particulièrement s’exprimer sur la Rive gauche de Paris pour cette édition.

Cette année ce sera donc une ligne bleue qui guidera les Parisiens dans leur errance nocturne. Tel un fil d’Ariane, ce fléchage proposera six points de vue pour (re)découvrir Paris et sa banlieue. De fait, Anne Hidalgo, à la présentation de la programmation de l’événement le 8 septembre sur les quais de la Gare d’Austerlitz, a affirmé sa volonté de mettre en valeur « des territoires parisiens pas très connus ». Faire participer un public plus large et pas forcément averti, tel est le but de cette programmation assez éclectique.

La « Grande Randonnée Artistique » mènera assez naturellement le public vers le 13ème, quartier où s’est développé un street art flamboyant et multiculturel. Le choix est amplement justifié, l’art contemporain y vit en total adéquation avec le milieu urbain mis en valeur pour cette édition. Attendez vous à une trentaine d’installations, performances ou autre supports de création qui feront de la ville un musée d’art contemporain à ciel ouvert. Des jeunes artistes ou d’autre reconnus à l’international participeront à l’évènement. Rencontres entre des générations d’artistes, rencontres entre différents médiums mais surtout rencontres avec le public : voici le maître-mot de l’évènement.

La nuit se poursuivra également dans les cinq autres points de vue proposés par la programmation de cette année. Le 5ème arrondissement verra une sculpture mouvante circuler autour du Panthéon et de ses fameux inconnus de JR. Enfin seront également présentes des installations ainsi que des performances d’Antony Gormely et Irman Qureshi. Les visiteurs pourront également admirer la construction en direct d’une œuvre monumentale dans le quartier du Montparnasse. L’oeuvre sera ici plus destinée aux familles afin de permettre aux enfants d’observer le processus de création artistique de manière ludique. Dans le 15ème, les artistes joueront ici des propriétés de l’apesanteur à travers des installations ludiques et des performances hors du commun. Ce projet participatif invitera ainsi chacun à intégrer les danses imaginées par Jeff Mills pour faire de cet évènement un grand « bal contemporain et populaire ». Quant aux artistes Tsai Ming-Liang, Hicham Berrada et Motoi Yamamoto, dans le quartier de l’Hôtel de Ville, eux vous emmèneront dans un « nouveau monde » imaginé de toute pièce. Jouant avec les frontières du réalisme et de l’onirisme, ces artistes vous proposeront un univers urbain entre naturel et surnaturel. Aux abords du jardins Montsouris, le street artiste Mark Jenkins proposera des installations déroutantes à la limite du surréalisme. Quant aux espaces verts du jardin, ils seront parsemés d’arbres devenus des entités lumineuses à part entière, interrogeant ainsi le spectateur sur la nature et ses possibilités infinies.

 À cette occasion, la mairie de Paris a voulu rappeler son investissement dans la culture en évaluant à près de 1,2 millions d’euros le budget de cette manifestation artistique. En effet, d’après Le Monde, rapportant les propos de la maire Anne Hidalgo,  « la culture [n’est] pas une variable d’ajustement, même dans un contexte financier serré ». 

> Site de la nuit blanche


marine
Marine – Rédactrice
>Tous ses articles
>Twitter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s