11 techniques psychologiques redoutables que les narcissiques utilisent pour manipuler les autres

11 techniques psychologiques redoutables utilisées par les narcissiques pour manipuler leur entourage

Les narcissiques sont souvent perçus comme des individus charmants, confiants et charismatiques.

Cependant, derrière cette façade, ils sont en réalité des manipulateurs hors pair, capables d’influencer et de contrôler les autres à leur avantage.

Préparez-vous à explorer avec nous 11 astuces psychologiques que les narcissiques utilisent pour manipuler les autres, ainsi que des conseils pour reconnaître et se protéger de ces comportements malveillants.

1. Le gaslighting : une technique de manipulation mentale insidieuse

Le gaslighting est une technique de manipulation psychologique qui consiste à semer le doute dans l’esprit de la victime en niant ou en déformant la réalité.

Cette stratégie permet au narcissique de :

  1. Contrôler la perception de la réalité de la victime et la rendre dépendante de lui pour déterminer ce qui est vrai ou faux.
  2. Renforcer son pouvoir et son autorité en se présentant comme le seul détenteur de la vérité.
  3. Isoler la victime de son entourage en la faisant passer pour folle ou paranoïaque.
  4. Éviter d’être tenu responsable de ses actes en niant les faits ou en les attribuant à d’autres personnes.

2. Le love bombing : une arme de séduction massive

Le narcissique maîtrise parfaitement l’art de la séduction.

Pour parvenir à ses fins, il n’hésite pas à déployer une véritable campagne de charme appelée love bombing. Voici les principales caractéristiques de cette technique :

  • Une attention excessive et flatteuse : le narcissique couvre sa cible de compliments, de cadeaux et de gestes d’affection pour la séduire, la mettre en confiance et la rendre dépendante de son amour.
  • Une accélération de la relation : le narcissique cherche à créer rapidement un lien fort et exclusif avec sa cible en se montrant très disponible et en partageant des moments intenses et privilégiés.
  • Un mirroring : le narcissique fait preuve d’une grande empathie et d’une écoute attentive pour mieux cerner les besoins, les désirs et les peurs de sa cible, qu’il utilisera ensuite pour la manipuler et la contrôler.
  • Un isolement progressif : le narcissique éloigne discrètement sa cible de ses proches pour la rendre encore plus vulnérable et dépendante de lui.

3. La triangulation : semer la discorde pour mieux régner

La triangulation est une tactique de manipulation qui consiste à créer des tensions, des rivalités ou des conflits entre plusieurs personnes pour les affaiblir et les contrôler.

Le narcissique utilise cette technique pour :

  1. Diviser pour mieux régner : en mettant en compétition ses proches ou ses subordonnés, le narcissique les rend plus faibles et plus dépendants de lui.
  2. Se valoriser et se victimiser : en se positionnant comme l’arbitre ou le médiateur des conflits qu’il a lui-même provoqués, le narcissique renforce son autorité et sa légitimité tout en se présentant comme une victime innocente.
  3. Manipuler l’information et les émotions : en contrôlant les échanges et les alliances entre les différents protagonistes, le narcissique influe sur la perception de la réalité et des sentiments de chacun.
  4. Échapper à ses responsabilités : en reportant la faute sur les autres et en les rendant responsables des problèmes qu’il a causés, le narcissique se dédouane de toute culpabilité.

4. L’exploitation de la peur et de la culpabilité

Le narcissique sait comment manipuler les émotions de sa victime pour la rendre encore plus vulnérable et malléable.

Il a recours notamment à :

  • La peur : en instaurant un climat d’insécurité et en jouant sur les angoisses de sa victime, le narcissique la pousse à se rapprocher de lui pour chercher sa protection.
  • La culpabilité : en faisant porter à sa victime la responsabilité des problèmes, des échecs ou des souffrances qu’il a lui-même engendrés, le narcissique la fragilise et la soumet.
  • Le chantage affectif : en menaçant de rompre la relation, de dévoiler des secrets ou de nuire à la réputation de sa victime, le narcissique l’oblige à céder à ses exigences.
  • La dévalorisation : en critiquant constamment sa victime et en soulignant ses faiblesses, le narcissique mine son estime de soi et la rend dépendante de son approbation.

5. La projection : attribuer ses propres défauts et fautes aux autres

La projection est un mécanisme de défense qui permet au narcissique de détourner l’attention de ses propres failles et erreurs en les attribuant à d’autres personnes.

Cette technique sert à :

  1. Éviter la confrontation avec sa propre réalité : en rejetant la faute sur les autres, le narcissique se protège de la honte, de la culpabilité et de la remise en question.
  2. Renforcer son image et son pouvoir : en se présentant comme un modèle de vertu et en dénigrant les autres, le narcissique assoit son autorité et sa supériorité.
  3. Manipuler et contrôler les autres : en les rendant coupables et en les mettant en défaut, le narcissique les fragilise et les soumet à sa volonté.
  4. Justifier ses actes et ses abus : en imputant ses comportements toxiques à des causes extérieures ou à des provocations, le narcissique se déresponsabilise et se victimise.

6. La fausse empathie : feindre l’écoute et la compréhension pour mieux manipuler

Le narcissique est capable de simuler une empathie profonde et sincère pour gagner la confiance de sa victime et l’influencer.

Il utilise cette fausse empathie pour :

  • Obtenir des informations : en prétendant être à l’écoute et en posant des questions, le narcissique recueille des renseignements sur les besoins, les désirs, les peurs et les faiblesses de sa victime, qu’il utilisera ensuite pour la manipuler.
  • Créer un lien émotionnel : en se montrant compréhensif, compatissant et attentif, le narcissique séduit sa victime et renforce son attachement.
  • Se présenter comme une personne de confiance : en faisant preuve d’empathie, le narcissique rassure sa victime et la pousse à se confier et à se dévoiler.
  • Exercer un contrôle émotionnel : en jouant sur les émotions de sa victime, le narcissique la rend plus vulnérable et dépendante de lui.

7. Le détournement de l’attention : une ruse pour échapper aux responsabilités et aux critiques

Le narcissique utilise le détournement de l’attention pour éviter d’être confronté à ses propres torts ou échecs et pour maintenir l’illusion de sa perfection.

Voici comment il procède :

  1. Changer de sujet : en déplaçant l’attention sur un autre problème ou une autre personne, le narcissique esquive les questions gênantes et les critiques.
  2. Provoquer des distractions : en créant des incidents, des polémiques ou des scandales, le narcissique détourne l’attention de ses propres manquements et déplace l’accent sur d’autres enjeux.
  3. Jouer la confusion : en répondant de manière évasive, incohérente ou contradictoire, le narcissique sème le doute et la confusion dans l’esprit de sa victime, qui finit par renoncer à obtenir des explications claires et précises.
  4. Recourir à la provocation et à l’agression : en attaquant sa victime sur un point sensible ou en la mettant en colère, le narcissique détourne l’attention de ses propres fautes et la force à se justifier ou à se défendre.

8. La manipulation par la flatterie et l’admiration

Le narcissique sait comment tirer profit de la flatterie et de l’admiration pour manipuler les autres et les amener à servir ses intérêts.

Il utilise ces outils pour :

  • Gagner la confiance et l’affection : en complimentant et en admirant sincèrement sa victime, le narcissique la met en valeur et la rend plus encline à l’aimer et à lui être fidèle.
  • Obtenir des faveurs et des avantages : en flattant l’ego de sa victime, le narcissique la pousse à lui accorder des privilèges, des concessions ou des services en échange de son affection et de sa reconnaissance.
  • Neutraliser les critiques et les oppositions : en charmant ses adversaires et en les amadouant, le narcissique les désarme et les empêche de le remettre en cause ou de le démasquer.
  • Renforcer sa propre image : en se faisant aduler et admirer par les autres, le narcissique nourrit son ego et conforte sa vision grandiose de lui-même.

9. L’ambiguïté et le double discours : une stratégie pour manipuler et déstabiliser

Le narcissique maîtrise l’art de l’ambiguïté et du double discours pour semer la confusion et maintenir son emprise sur les autres.

Il joue sur plusieurs registres pour :

  1. Brouiller les pistes : en tenant des propos flous, contradictoires ou équivoques, le narcissique laisse planer le doute et empêche sa victime de cerner sa véritable nature et ses intentions.
  2. Échapper à la cohérence et à la logique : en alternant les discours, les attitudes et les comportements, le narcissique se soustrait aux règles de la rationalité et de la congruence, ce qui le rend insaisissable et imprévisible.
  3. Manipuler les émotions et les attentes : en jouant sur les ambiguïtés et les non-dits, le narcissique suscite chez sa victime des espoirs, des craintes, des frustrations ou des désillusions qu’il utilise pour la contrôler et la dominer.
  4. Se protéger des critiques et des accusations : en s’exprimant de manière ambigüe et en laissant planer l’incertitude, le narcissique se réserve la possibilité de nier ou de réinterpréter ses propos en fonction des circonstances et des enjeux.

10. La dénégation et la minimisation des faits et des émotions

Le narcissique use de la dénégation et de la minimisation pour nier ou minimiser l’impact de ses actions et de ses comportements sur les autres.

Il a recours à ces stratégies pour :

  • Éviter de reconnaître ses torts et ses erreurs : en niant les faits ou en les minimisant, le narcissique se déresponsabilise et se déculpabilise.
  • Invalider et discréditer les ressentis de sa victime : en contestant ou en dévalorisant les émotions de sa victime, le narcissique la prive de sa légitimité et de son droit à exprimer sa souffrance ou son mécontentement.
  • Maintenir l’illusion de sa perfection : en refusant d’admettre ses faiblesses et ses failles, le narcissique préserve son image idéalisée de lui-même.
  • Exercer un contrôle sur les autres : en niant ou en minimisant les conséquences de ses actes, le narcissique impose sa version des faits et des émotions et contraint sa victime à se soumettre à sa réalité.

11. Le dénigrement et la disqualification des autres

Le narcissique utilise le dénigrement et la disqualification pour rabaisser et discréditer les autres à ses yeux et aux yeux des autres.

Ces tactiques lui permettent de :

  1. Asseoir sa supériorité et son autorité : en mettant en avant les défauts, les erreurs ou les insuffisances des autres, le narcissique se positionne comme un être supérieur et infaillible.
  2. Neutraliser la concurrence et les menaces : en dénigrant et en discréditant ses rivaux ou ses opposants, le narcissique les affaiblit et les discrédite aux yeux de leur entourage.
  3. Manipuler l’opinion et les jugements : en semant le discrédit sur les autres, le narcissique oriente la perception des autres à son avantage et les pousse à adopter son point de vue.
  4. Renforcer la dépendance et la soumission de sa victime : en la dévalorisant et en la disqualifiant, le narcissique la fragilise et la rend plus encline à se soumettre à sa volonté et à chercher son approbation.

Les narcissiques utilisent un arsenal de techniques psychologiques redoutables pour manipuler et contrôler leur entourage. Face à ces comportements malveillants, il est essentiel de rester vigilant, de ne pas céder à la séduction et aux manipulations, et de chercher l’aide et le soutien de personnes de confiance.

Apprendre à reconnaître et à déjouer les pièges tendus par les narcissiques est primordial pour préserver sa santé mentale et émotionnelle et pour échapper à leur emprise toxique.

4.6/5 - (63 votes)

Unpointculture, média indépendant, a besoin de VOUS pour se faire connaitre ! Aidez-nous en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci d'avance !

Suivez-nous sur Google News

Joris

Passionné par le web en général et par les voyages en particulier.